Religions et Politique

Publié le 26 Octobre 2016

La religion a été la toute première politique de l’Homme… envoyées ou pas par dieu pour fédérer les hommes autour de l’intérêt commun de l’humanité… elle se vantait comme étant la première sagesse des peuples… fédérant les uns… souvent contre les autres et les contraignant à se fédérer également… pour mieux les rejoindre au fil de temps ne pouvant les battre… et d’ailleurs pouvait-il en être autrement… si nous sommes tous vraiment les enfants d’Abraham ?

Et puis… la politique a pris les devants en se multipliant en quantité plutôt qu’en qualité… et les fédérés se défédérèrent pour mieux se refédérer se regroupant autour d’un nouveau centre… d’intérêts… pendant que les papes consacraient les rois et les empereurs, les rois et les empereurs faisaient et défaisaient les papes… de son côté le Soviet Suprême avait abolit les religions… et régnait seul en maître sur tout son monde… pendant que certains se battaient pour dieu, d’autres se battaient pour être dieu… et dans certains recoins de la planète les effigies de Che Guevara sont plus nombreuses que celle du Christ… alors qu’il n’a pourtant jamais fait ce qu’on lui attribue…

Religieux ou pas, tous ces groupes ont su prendre les armes pour mieux se défendre en prétendant que dieu, quel qu’il fut, ou leurs dieux veillant sur eux et les conduiraient à la victoire… dans la vie ou dans la mort… dans l’au-delà… un au-delà qui pouvait s’avérer être tant géographique que physique et spirituel…

 

Au fil du temps la religion a entamé et entretenu un pas-de-deux avec la politique… s’adoubant, se promouvant ou s’accolant l’un l‘autre… quand ce n’était pas pour se combattre… toujours, soit disant, pour le meilleur de l’homme en dieu… de là à accabler le(s) dieu(x) de tous les maux et de tous les biens il n’y avait qu’un pas… les Germains qui ont infligé un défaite cuisante aux Romains croyaient la devoir à leurs dieux juste avant que les chrétiens ne reprennent Saint-Jean d’Acre et Jérusalem aux mahométans ne clament avoir reçu la juste aide de Dieu… religion ou politique chacun sa croisade… ou sa campagne… et chacun se faisait bénir, parfois même par le même dieu des deux côtés, avant la bataille…

 

Et voici donc le royaume terrestre de Dieu reconquis… si ce n’est au moins pour un temps… à peine Isabelle convolait-elle en justes noces avec Ferdinand d’Aragon que le royaume d’Espagne nouveau né envoyait déjà ses caravelles au Nouveau Monde tuer ou convertir les Indiens au nom de Dieu… suivis de près en Amérique du Nord par les Français et les Anglais avec la même foi à infliger, tambours et fer battant, aux Indiens peaux rouges…

La religion s’était faite politique et de nouveaux états en naitront… les Américains modernes ont conquis l’espace qui s’est révélé absent de dieu(x) confirmant que la terre était ronde bien que certains préfèrent encore qu’elle soit plate… comme le disaient les religieux d’antan…

La religion et la guerre chacun communément ou de leur côté font toujours autant recette… et les hommes continuent de prétendre que leur dieu est meilleur et les protège contre les autres… quelle que soit leur religion… et pas plus l’une que l’autre n’a trouvé ni Eldorado ni Jérusalem céleste…

L’Homme a tué pour et contre les religions… et les politiques ont tué en guerre ou en raison d’état… un combat de longue haleine qui ne semble pas prêt de s’arrêter…

Au fil du temps même les croyants d’une même religion auront leur versions et s’affronteront pour faire avenir la religion de leur(s) raison(s)… les trois religions monothéistes, descendantes d’une même lignée, ayant emprunté les unes des autres… jusqu’en leurs lieux de cultes… les plus improbables reprenant le chef de la file des religions, telle la Grèce qui a inspiré le judaïsme et la chrétienté autant que l’islam… et au point que Jérusalem est trois fois sainte… une fois par chacune…

 

Nous voilà aujourd’hui envahis par des hordes de musulmans, se réclamant d’un islam d’amour et de paix, venus conquérir nos terres et nous convertir… tirant leur prêche d’un Coran qui incite à la haine de l’autre et propose de le soumettre ou de le tuer… là où les religions précédentes, notamment les polythéistes égyptiens, sumériens ou grecs, le judaïsme qui en est né et la chrétienté qui a mis la cerise de l’amour avec Jésus sur le gâteau religieux, l’islam prône la soumission à sa violence ou la mort en cas de non conversion… la politique, comme les religions, a connu bon nombre de mort pour servir sa cause de tous les côtés… et quelle que soit la religion que la terre soit plate ou non les mêmes bonnes vielles méthodes de se taper l’un sur l’autre et de s’entretuer ont toujours cours… et la vie dure…

Qui sait lesquels auront raison ? Et peut-être même ont-ils tous tort…

 

Continuez de me lire :

https://www.amazon.fr/Restaurons-France-Verbatim-Pensées-Anarchiques-ebook/dp/B01KLV5KPC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1471539355&sr=8-1&keywords=jesse+craignou

 

Droits d’auteur

Tout le contenu publié sur ce site est soumis à la  législation relative aux droits d’auteurs… sur tous support connus et à connaître… et ne peut être utilisé sans la permission de l’auteur…

 

#frontnational

 

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Repost 0
Commenter cet article