Patrick JUVET - Le Petit Suisse de la Chanson Française

Publié le 10 Mars 2016

Patrick JUVET - Le Petit Suisse de la Chanson Française

Si Patrick JUVET est petit cela n'est sûrement pas par la réputation ni la taille...

La Suisse n'est pas prêteuse et c'est là son moindre défaut... elle n'a jamais non plus participé grandement à la chanson francophone ni française autant qu'avec Patrick JUVET...

Avant de se faire connaitre par voix musique et sans voix Patrick JUVET s'était longtemps fait connaitre par sa taille... Sous les spotlights et les flashes des photographes des magazines de mode, Patrick JUVET exposait son physique avantageux... 'Au Même Endroit À La Même Heure'...

Puis... il ajouta la musique à sa carrière et, de chanson douce et poétique en chanson douce et poétique... les tabloids l'ont trop vite classé dans la case chanteurs à minettes... ce qu'il l'a plutôt bien servi que desservi en fait... une carrière très fortement soutenue par un succès constant... et l'aveu tardif d'un titre pour Claude François 'Le Lundi Au Soleil (I Will Be In LA)'...

Mais, un jour, une envie de changement ou de (se) prouver quelque chose, Patrick JUVET prit un tournant et une déviation vers la musique alors considérée par les profanes comme plus 'sérieuse' et 'vraie musique'... un chemin qui ne s'est pas avéré son chemin de Damas... et, un album plus tard, 'Chrysalide' avec Daniel Balavoine, alors inconnu... et un détour par la composition de la bande sonore pour le film de David HAMILTON 'Laura'... resté très confidentiel...

La rencontre avec Jean-Michel JARRE, alors inconnu comme parolier mais gourou de l'électronique hexagonale, l'amena à la porte de l'électronique et du disco... après un passage par un 'Mort Ou Vif' plutôt bon mais mal accueilli... et l'énorme succès de 'Où Sont Les Femmes ?' en fera un classique du genre... qui verra même une sortie en anglais (Where Is my Woman ?) qui le conduira à rencontrer le duo Morali/Belolo auteurs compositeurs et mentors des Ritchie Family et Village people... deux poids lourds du disco d'outre-Atlantique... qui déposèrent dans le compte suisse l'énorme chèque des droits d'auteurs de 'I Love America' et l'album éponyme avec un 'Swiss Kiss' ou encore 'Viva California'...

Un dernier tour en anglophonie en 1980 avec 'Still Alive' mais l'album manque de côté personnel et de personnalité... et restera dans les bacs... Patrick JUVET est déjà une star du passé... dépassé...

Patrick tenta un retour vers le romantisme et la francophonie avec 'Rêves Immoraux' sans retrouver son public... comme c'est souvent le cas après une migration... bien que l'album reste un très bel opus... et 'Solitudes' plus diaphane... où il s'ouvre plus au monde de la nuit et au milieu gay...
Il semble que, comme souvent, le public de Patrick JUVET ait eu du mal à le suivre dans ses différentes périodes et styles variés... qui pourtant confirment bel et bien que Patrick JUVET est un chanteur et musicien avec lequel la chanson française devra désormais compter...

Je lui garde mon affection musicale sur toute la ligne... et ici encore salue l'artiste ! Merci Patrick d'être venu... tu nous a offert le meilleur de toi-même et c'est déjà beau et beaucoup !

Jesse CRAIGNOU
Continuez de me lire

http://www.amazon.fr/Jesse%20CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_st?rh=n%3A301061%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&qid=1455193349&__mk_fr_FR=ÅMÅZÕÑ&sort=date-desc-rank

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #MUSIque - Française

Repost 0
Commenter cet article