Publié le 22 Mai 2016

Riding a suburban train into Paris after the Nov 13 attacks was more than a challenge…

Of course security was intended to be at its best if late… but people were trying their utmost… and sitting on a train next to a seat occupied by a big bag from a big burger place… all swollen I imagined with empty packaging… and another guy sitting on the other side of that ‘empty’ seat… playing on his smartphone… we suddenly were asked to get off the train at the next station… as an unattended bag had been left on a train and security would have to check it to make sure that was no danger for travellers… all peeved we alighted the train… dropping us off and leaving… hoping it wouldn’t be too long before traffic resumed and we were picked up again to reach our final destination…

The empty train left and I stood there on the platform… thinking about that ‘empty’ burger bag…

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature

Publié le 9 Mai 2016

La chanteuse brésilienne Rita Lee a mené son chemin commencé avant sa collaboration avec le Os Mutantes jusqu'à sa longue carrière solo avec son 'boyfriend' mari et compère Roberto do Carvalho... en passant par Tutti Frutti... en une joyeuse pop teintée de rock et de bossa... et d'un tas d'autres influences... semant sur son passage toute une ribambelle d'albums autant variés qu'inégaux et hétéroclites...

À mon goût, beaucoup ne révèlent pas un grand talent pourtant je l'aime... quoiqu'elle ait produit elle est toujours restée fidèle à elle-même un flow rock fou avec un ton très pop... même s'il est évident qu'elle préfèrerait être plus rock... elle n'avoue pas une grande admiration pour les Beatles, auxquels elle a rendu hommage, mais à l'écouter du début à nos jours, il est évident qu'elle leur doit beaucoup et leur fait référence... tout en s'est étant copieusement inspirée...

Les premiers albums auxquels Rita Lee participe s'étalent quelquefois en tentatives de créativité assez pénibles... et sa carrière reste assez peu créative dans l'ensemble...

Son inspiration est copieusement empruntée aux Beatles de la première heure... dans leurs moments les moins inspirés pour moins... cela grince souvent et le tout reste des surcroît extrêmement répétitif ad extenso... mais ils ont le mérite de l'"avoir mise sur scène... et l'avoir faite persévérer...

Le passage de Rita Lee par Tutti Frutti reste le moins créatif de toute sa carrière...

a recette de Rita lee est simple : un couplet scandé et/ou répété trois fois avec de long passages instrumentaux... quand elle en nous ressert part un morceau à toutes les sauces depuis 40 ans tels son Mamae Natures/Mother nature... tant en anglais qu'en portugais... et qui reste un de mes morceaux préférés de Rita Lee...
ses chansons ont un côté assez gourmand et je préfère Rita Lee dans ses moments les plus sucrés... qui sont souvent ceux auxquels elle met au menu son compère et compagnon de toujours Roberto de Carvalho...

Sa galette avec Gilberto Gil (Refestanza) reste un régal pur sucre...

La musique de Rita Lee est sur la longueur pop teintée de de l'esprit de la MPB (Musica Polpular Brasileira) dont elle est également ambassadrice aux côtés des plus grands...
Le rock de Rita Lee restera sans jamais vraiment trouver ni couleur no saveur... mais elle fait de la résistance... alors qu'elle se montre bien plus créative et versatile dans ses autres chansons... elle ne semble jamais y trouver vraiment son aise... ni sa teinte... et d'ailleurs ses succès sont plus dans le registre pop que rock...

Comme beaucoup des stars de la musique brésilienne, Rita Lee a connu une période d'exil (USA, père américain) pour des raisons politiques... qui ont conduit Gilberto Gil à vivre en France, Joao Gilberto et Nanà Vasconcelos en Italie, etc... sans pour autant faire de grand tapage politique... avant que la politique brésilienne leur permette de retourner au pays...

Les albums solos de Rita Lee émanent généralement la collaboration du couple Rita Lee et Roberto de Carvalho... dont plusieurs portent son nom à elle ou leurs noms à eux deux... alors ensemble sur la pochette... comme s'il en dépendait de l'humeur de la louve de la bossa'n'roll... le thème bossa qu'elle exploite de plus en plus...

À écouter Rita Lee il est certain qu'elle s'amuse toujours dans ce qu'elle fait... et s'adonne rarement aux complaisances du milieu... quand beaucoup s'échinent encore à faire de la musique brésilienne ou à recherche les sources de la musique brésilienne... comme il fut de mode dans les années 90 au Brésil... sans voir Rita Lee... au menu...

Je conseillerais aux nouveaux venus de bien écouter tous ses albums afin de mieux la connaître... et peut-être de choisir les albums et morceaux... ou pas... selon leurs enviées et leurs goûts...

Ses albums :

Avec Os Mutantes

Avec Tutti Frutti

  • 1978: Babilônia
  • 1976: Entradas e Bandeiras
  • 1975: Fruto Proibido
  • 1974: Atrás do Porto Tem uma Cidade

Solo albums

Live albums

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire :

http://www.amazon.co.uk/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_16?qid=1458840606&sr=1-16

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #MUSIque - Pop

Publié le 2 Mai 2016

Some people are dyslexic… some people are colour blind… I’m face blind… I’m dyslexic when it comes to faces… I wouldn’t know my own mother if I ran into on a street… it’s terrible I know but it’s not so bad in fact… it has given me another look on life and people…

If at the beginning it has done nothing to save me the embarrassment of greeting people I didn’t know and not greeting people I knew… it has lost me a few loves and it won me some new loves… some you win some you lose like anywhere else… I went out to meet someone… and met someone else…

Jesse CRAIGNOU

Read more

http://www.amazon.co.uk/Jesse%20CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_pg_2?rh=n%3A266239%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&page=2&sort=author-pages-popularity-rank&ie=UTF8&qid=1460199845

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature

Publié le 23 Avril 2016

En fin 2011 sortait le livre de Stéphane Hessel Indignez-vous… qui, à défaut d’être un grand succès littéraire, fut un grand succès de libraire… et touts le Français étaient indignés… on le sentait à les entendre le monde allait changer… ils allaient changer le monde… et puis les Français ont été le pire, de loin de leurs président de la république… pire… un des pires du monde et de l’histoire du monde… un homme qui non content d’avoir ruiné sa région pendant des décennies a ruiné le pays… flanqué de son indéfectible compagne de campagne à laquelle il a donné une région prospère… qui lui a doublé… et quelle aussi a complètement ruinées… tous en donnant des leçons au peuple français… qui répond à la justice par l’injustice… dans uns pays qui déshabille les siens pour habiller les autres… mais pourquoi ? Car en fait ces autres ne veulent rien de plus que nous voler à leur tour…

Et puis le malheur la mort se sont abattus sur la France… et les morts se sont empilés sous les yeux des Français dont l’indignation n’a fait qu’un rapide tour de manège… et puis s’en est allée… comme elle était venue…

La vérité est que tous ces gens-là n’ont jamais pensé qu’à eux-mêmes… qu’à leur petit confort égoïste et mesquin de rapineur… de voleur de grand chemin… de fraudeur invétéré… qui râle autant qu’il est prêt à sermonner… pourvu qu’on ne le dérange pas et qu’il puisse assurer ses bas instincts… tout ceux-là qui prétendent faire et donner… mais ne sont en fait de lions qu’oisillons tendant le bec à la pâtée pourvu qu’elle leur soit donnée et peu importe par qui… pourvu qu’elle arrive à l’heure… de beaux parleurs… et quand je dis beaux…

Ils s’indignent bien de temps en temps mais ne font rien… surtout rien… pour que cela change… parce que faire quelque chose c’est urgent … pourvu que quelqu’un d’autre le fasse… à leur place… ils étaient là tous derrière leur écran… pas un ne manquait à l’appel… et aller changer le pays… le monde… mais très peu… trop peu sont descendus dans la rue… et trop peu de temps…

Plus qu’indigné je crie à la honte sur ces gens-là qui ne savent que prendre, amasser et empiler… sans vergogne… sans dignité… et tous ceux-là que j’ai aidé mais qui n’ont su que me faire les poches… jusqu’à la prochaine bonne âme… pas un, je vous dis, pas un pour racheter l’autre…

Un ami chrétien croyant et dévot toujours là toujours prêt à aider son prochain me disait récemment combien sa femme était déçue de voir que personne n’était jamais venu à leur rencontre quand eux traversaient des temps difficiles… ce qu’elle aurait trouvé juste retour des choses… et que ce fut moi, un total étranger, qui les ai aidés…

Qui ne dit mot consent… mais qui parle et ne fait rien consent… qui parle et ne fait rien collabore… et couche avec l’ennemi… et ce discours insupportablement gnangnan qu’on nous ingère, qu’on nous sert çà la louche, avec force médiatisation depuis des décennies du talent et de la beauté des gens sans talent ni beauté… parce qu’ils ont tout simplement rabaissé le talent et la beauté à la nullité… de trouver tout le monde beau et gentil… de tous s’appeler ‘chéri’ mais de ne pas s’aimer… ou tout le monde parle… crie même… mais personne n’écoute plus personne…

Et ce discours 'jeuniste' n'est que racoleur... la politique est devenu complètement pédophile… et que de trouver des qualités à tout le monde n'est en fait n’en trouver à personne... car celles-là ne sont pas de vraies qualités... mais les jeunes sont en fait ce que leurs parents en ont fait... et ils sont loin d'être ceux de ma génération... même si je ne désespère pas... le jeune d'aujourd'hui traine la patte et tarde fort à répondre à l'appel... le futur ne semble pas avoir beaucoup d’avenir…

Bien peu de ceux qui liront ces lignes s’indigneront même de mes propos…pour se lever l’étendard sanglant élevé… et s’en aller battre campagne… comme je l’ai toujours fait… ce monde a perdu toute notion de beauté et d’harmonie…

Mes héros du quotidien sont ce Chinois qui devant une armée de tanks s’est planté devant eux et les a détournés puis arrêtés à mains nues… autant que les soldats dans ces tanks qui ont refusé l’ordre d’avancer et de l’écraser tel l’insecte qu’il était… ce pompier iranien qui au prix de sa vie est allé dans les flammes chercher une petite fille… et dont le corps à sa mort a fait l’objet de dont d’organes et a sauvé des vies… dont trois dans l’hôpital même où il a rendu son dernier souffle…

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.co.uk/Jesse%20CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_pg_2?rh=n%3A266239%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&page=2&sort=author-pages-popularity-rank&ie=UTF8&qid=1460199845

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 22 Avril 2016

La planète Terre a reçu de l'hébreu le mot ABRACADABRA... mais, puisqu'il est dit qu'il faut une exception à la règle, la France a proposé son aide... avec le mot ECRAN....

Vous l'aurez remarqué, à chaque fois que vous appelez l'administration française, quelle qu'elle soit, on ne vous parle plus que d'ECRAN... c'est à l'ECRAN... ce n'est pas ce que j'ai à l'ECRAN... Attendez que mon ECRAN s'affiche...

Le dieu ECRAN est omniprésent... et c'est bien là le problème... car si vous les appelez c'est justement que ce qu'il y a à l'ECRAN n'est pas correct ! Mais ces gens-là sont une masse inhumaine extrêmement dévote à l'ECRAN... et quand l'ECRAN a parlé... vous pouvez toujours essayer de leur faire entendre autre chose...

Pire encore,

On vous assène que ce que dit l'ECRAN est basé sur vos déclarations.... la secrétaire assise derrière son bureau, les jambes croisées, avec un stylo dans une main et un bloque dans l'autre fait cruellement défaut à l'administration française !

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.co.uk/Jesse%20CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_pg_2?rh=n%3A266239%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&page=2&sort=author-pages-popularity-rank&ie=UTF8&qid=1460199845

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 19 Avril 2016

C'est bien l'homme blanc qui a tout fait pour eux... et c'est ce qu'ils veulent nous voiler maintenant... en prétendant que nous le leur devons... parce que nous les avons volés !

Toutes les anciennes colonies françaises en Afrique ne cessent de payer pour les Africains sous toutes les formes possibles... alors que nous ne leur devons rien... et qu'ils ont largement de quoi vivre richement de leurs produits !

Les anciennes colonies britanniques les ont affranchis... et ne leur peine rien... est les Africains de ces pays... ne leur réclament rien...

Il faut arrêter de payer pour l'Afrique... qui, depuis un siècle que nous payons pour eux, n'a pa avancé d'un iota !

Idem pour les départements telle Mayotte... qui ne seront qu'un gouffre à la charge du contribuable français... une plaie ouverte et suppurante... autant qu'une bombe à retardement !!!

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.co.uk/Jesse%20CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_pg_2?rh=n%3A266239%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&page=2&sort=author-pages-popularity-rank&ie=UTF8&qid=1460199845

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 11 Avril 2016

Jason was the life and soul of the party… and he was invited at every single one of them…. people simply loved him… his company… his jokes… his intelligence… his culture… and he was good looking too… there seemed to be nothing wrong with him… Jason here Jason there Jason everywhere… Jason in the air…

And then one bad day Jason disappeared tragically… in a heartbeat… we all tried to see who would deal with the arrangement for this funeral when a distant relative appeared and claimed to take care of everything…

A few months later we decided to pay him tribute and try to organise an even in his memory… and went to the cemetery but found no resting place… no tombstone nothing… and when we enquired further into where his remains could be found… we go nowhere…

We asked people around him at work his colleagues… at home his neighbours… and again all to no avail… nothing… Jason had disappeared into thin air… nobody remembered him or anything about anybody like him… Jason had gone for good and nobody remembered him… Jason nowhere…

Jesse CRAIGNOU

Read more

http://www.amazon.co.uk/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_16?qid=1458840606&sr=1-16

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature

Publié le 10 Avril 2016

Not a day goes by without me hearing one teacher or another complain that students don’t want to learn… or don’t work at what they should learn… which is too often true but again not a day goes by without me seeing that most teachers start their career and finish it exactly as they started it !

And those people expect their students to change ? When they never venture into new approaches ? Never buy any now books ? Never scout for new tools ? Not on your nelly ! I would even say that those people have no right to complain… not to mention those teachers who never question themselves and always think they are right… a teacher is only right until proved wrong…

Times changes… and we’ve all got to move with the times… starting with teachers… teachers should be at the forefront of change… on the frontline… without going as far as some at the other end of the spectrum who will try anything and change all the time… thus only resulting in confusing their students…

I see a lot of good effort all over the world in people who, like me, try and offer new support and new material… often to remain unchallenged… most of the mob go for comfort, and when they do use material, go for what the big publishing houses stuff them with… which we know is not the answer as that’s precisely what those publishers have been offering for donkey’s years and send the students back to studying year after year for decades on end… and when those students arrive beaten face to face with a teacher that teacher proffers exactly the same –or the same kind of- material ! What and how much will it take for teachers to understand ?

People and teachers developing new and original teaching and study material should be snowed under with requests from teachers… but no… not in the least…

I have had 2 major publishing houses ask me if I would agree to have my material tested before they think about publishing it… or not… material I had been using year after years for 5 years with 300 students every year… and that, not only worked very well, but was used and remembered for years on end ! Some of those students I met again 15 years later in my university teaching… who remembered how much they enjoyed my teaching and my material ! None of them could remember a single teacher or book they had used in the 15 years gap !

And those two publishing houses asked ME whether I would agree to testing ? had they been listening to me ? Not one of them –like any other publisher and often author- had ever been near a student ! And they ask ME if I would mind ? Without thinking twice about their own policies…

It’ll come as no surprise when you hear that those big publishing houses who rule the roost yield material that completely fails to meet their targeted audiences and fail commercially altogether… those big publishing houses have even pushed it to reediting collections in new editions… and have now for years not yielded anything new… My books sell ! My only trouble is I’m the only one to sell them… and I can only wish the same for people like me… and that one day teachers will see the light… as books and audio material are the number one tool of both teachers and students !

Jesse CRAIGNOU

Read more

http://www.amazon.co.uk/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_16?qid=1458840606&sr=1-16

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Teaching - Training & Coaching in Words

Publié le 10 Avril 2016

Il y a quelques étés… en pleine canicule, sur le bord de la route, dans les fleurs sauvages, je trouvais toute une troupe d’escargots grillés sur place… sur pied… sur la plante…

Et je ne pus m’empêcher de penser au Syndrome de l’Escargot que j’ai défini il y a bien longtemps… tout quitter mais tout emporter… de même on voit des gens habiter des zones régulièrement secouées par des tremblements de terres meurtriers, des volcans ravageurs, revenir ou même rester sur les terres d’antan…

Tous les jours, à toute heure, on entend les gens se plaindre… et dire vouloir changer, prophétiser même le changement… et pourtant rien ni personne, et surtout personne ne bouge ! Car tout ce monde qui voudrait que ça change… voudrait que ça change tout seul… pourvu qu’ils n’aient aucun effort à fournir… et pourvu qu’ils gardent tout ce qu’ils croient avoir acquis !

Le changement demande une réforme, une révolution, une proactivité dans sa vie et ses pensées… faute de quoi le changement ne vient jamais !

Je le vois régulièrement dans mon travail où le changement est la clé de mon activité… tout le monde est d’accord sur le principe… mais tout le monde attend de moi un miracle… je dois être un christique qui s’ignore…

Le migrant de toujours qui est en moi sait que pour changer, survivre, vivre et évoluer, il faut souvent lever le camp sans même prendre ses valises… les Juifs d’Égypte n’ont eu le temps de faire lever la pâte de leur pain avant de partir… et c’est commémoré tous les ans lors de la Pessah… ils sont partis les mains vides… et sont arrivés les mains vides… avec pour seul bagage leur espoir et leur foi…

L’animal, tout comme l’homme, est souvent victime de son environnement… il se trouve dans sa zone de confort, souvent hyperspécialisée, au point qu’elle ne lui permet plus de réagir… tout engoncé qu’il est dans l’enveloppe de ses croyances erronées que le confort acquis demeure… tout passe, hélas, diront tant, mais c’est ainsi que l’homme évolue, par les défis qui lui sont proposés ou imposés… et celui qui ne veut pas bouger et changer ne peut évoluer… et se retrouve grillé sur sa plante d’adoption…

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 3 Avril 2016

Our behaviour teaches people how to treat us… and the company we keep defines us…

Talk of miss Marple coming around and she’s all over you… prying spying… pushing her nosy snout up into your affairs and business… listening in on every conversion… and beckoning murder… with a talent that spells malevolence… and nobody in their right mind would go around with them… unless they were murderers… with a friend like that nowhere is safe…

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.co.uk/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_16?qid=1458840606&sr=1-16

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature