Publié le 30 Juillet 2015

La jeune secrétaire à peine sortie de l'adolescente qu'était la jeune et jolie Agnetha FÄLTSKOG, passionnée de musique et de chant, était probablement d'imaginer sa vie comme un conte de fée maléfique pas malheureux au final avant d'entrer comme Marie-Madeleine dans la version suédoise de Jesus-Christ Superstar... de faire la rencontre décisive de son futur mari, et compère de Benny ANDERSSON, Björn ULVAEUS... les deux hommes avaient déjà derrière eux une carrière... Benny ANDERSSON avec les Hep Stars (rock) et Björn ULVAEUS avec les Hootnenanny Singers (folk) et un album en duo Lycka (Bonheur)...

Arriva enfin sa 'soeur' Annifrid LYNGSTAD (Frida), chanteuse populaire elle aussi en Suède, et le quatuor était sur pieds !

Le succès du groupe n'arriva pas de suite mais assez tôt... après deux tentatives d'Eurovision peu reconnues (une avec leurs ami Svenne -des Hep Stars- et Lotta (sa femme américaine) et une pour ABBA, la deuxième tentative s'imposa en déferlante musicale comme un succès devenu un classique... qui en a inspiré plus d'un... au point que les gagnants de l'Eurovision suivante (le quatuor néerlandais Teach-In) s'en étaient copieusement inspiré pour leur Ding-A-Dong... les reprises et les adaptations sont quasiment illimitées... et puis vinrent les comédies musicales (The Girl WIth The Golden Hair, Chess et Mamma Mia) et les films...

En 10 années le groupe ABBA a connu le succès phénoménal que nos lui connaissons tous... un succès qui leur a survécu de plus de 25 ans !

ABBA est tellement célèbre dans tant d'endroits qu'ils ne peuvent assurer la promotion... c'est là que leur producteur mise sur les vidéos promotionnelles pratiquement inexistantes à l'époque et donne un visuel du groupe et de leur talent par cette fenêtre sur le monde... qui n'a encore pas tant de télévisions ni, bien entendu, d'internet ! Tout va tant et si bien qu'à force de faire leur maximum en terme de scène et de télé... Agnetha FÄLTSKOG entre dans une grand déprime qui l'amènera à des années d'agoraphobie... et signera le chant du cygne du groupe... et de son mariage à Björn dans la foulée...

Mais, avant d'être membre et vocaliste protagoniste d'ABBA, Agnetha FÄLTSKOG avait une carrière et du succès en suède avec plusieurs albums co-écrit à son actif... et une carrière en allemand en Allemagne... mise au rencard le temps des de la décennie du passage phénoménal d'ABBA... qui totalise des ventes d'un demi-milliards et vend toujours plus de trente ans après leur séparation... un succès inégalé qui fait des Suédois le groupe le plus populaire du monde... même si les USA (l'endroit même qui valident les grands artistes et les grandes carrières) leur ont toujours battu froid...

A l'heure d'ABBA Agnetha FÄLTSKOG a déjà 4 albums suédois à son actif et un cinquième au four... également un album en allemand dont la plupart des chansons sont originales...

Et puis santé et divorce obligent, Agnetha FÄLTSKOG et Björn se séparent et Agnetha FÄLTSKOG, devenue agoraphobe, se retire dans son château en Suède pour une longue période... Agnetha annonce ne plus savoir où elle se réveille matin, ni quel jour ni quelle heure il est... elle craque !

L'après-ABBA n'est pas un virage facile à négocier... et Agnetha FÄLTSKOG a d'abord du se retrouver... retrouver ses repères... elle confie ses chansons à d'autres la plupart du temps en faisant plusieurs tentatives solo plus ou moins fructueuses... elle de la chance ses fans la suivent mais ce n'est pas vraiment le succès... il est vrai que ses albums sont assez hétéroclites et manquent de consistance et de force pour lui garantir un vrai succès et l'autonomie d'avant ABBA... je reste charmé par Agnetha FÄLTSKOG et aime l'album du retour Wrap Your Arms Around Me (qui lui a valu une reprise par Sylvie VARTAN (Des Heures De Désir)...

Suivront Eyes Of A Woman produit par Eric STEWART du groupe 10 cc et puis I Stand Alone produit par Peter CETERA (qui reprendra SOS) du groupe Chicago, My Colouring Book (album de reprises) jusqu'à l'album A (Agnetha FÄLTSKOG est le premier A d'ABBA), où elle retrouve un style intime qui lui sied à la perfection, principalement écrit et composé par Jörgen ELOFSSON (Agnetha n'a co-écrit qu'un titre) déjà connu pour sa collaboration avec Britney SPEARS et Kelly CLARKSON... entre autres... et pour lequel j'ai aussi un faible...

La plupart sont restés confidentiels et acheté par le fans de la chanteuse ou du groupe... sans étendre grandement la portée de ses ventes...

Agnetha FÄLTSKOG reste mon premier amour et mon dernier...

Annifrid LYNGSTAD n'a pas eu le retour qu'on lui aurait souhaité... vu le talent dont elle a aussi toujours fait montre... des événements heureux et malheureux ont pris la priorité probablement sur sa carrière... les retrouvailles avec son père (soldat du régime nazi posté en Norvège d'où elle est originaire) et puis la fin tragique de sa fille dans un accident de voiture aux USA...

Tout comme Agnetha, Frida a bien essayé de refaire surface... et son premier titre a même été un gros succès (I know There's Something Going On du rockeur américain Russ BALLARD produit par Phil COLLINS)... l'album suivant (Shine) était plutôt bon... mais restera confidentiel... et son dernier opus Djupa Andetag (pourtant écrit par le frère d'armes Anders GLENMARK) restera très discret...

​Les fans demandent la réformation du groupe depuis leur séparation... mais cela restera impossible vu notamment les problèmes de santé de Björn qui souffrirait d'Alzheimer... Benny se consacre aujourd'hui à des projets personnels... et Frida, avec son nouveau mari, vit à Zürich depuis une vingtaine d'années où elle s'occuperait majoritairement d'associations de bienfaisance...

Bjôrn et Benny avaient bien sûr un tas de chansons dans leurs tiroirs dont la plupart sont arrivée dans le répertoire de la chanteuse suédoise Josefin NILSSON et dans celui du duo d'amis les frère et soeur Karin et Anders GLENMARK (stars en leur nom propres en Suède)...

La facture indélébile des deux compères reste évidente...

Et, pour finir sur une note humoristique, comme le dit la blague suédoise :

'Pourquoi ne puis-je pas couper un arbre (très légiféré en Suède... n'abat pas arbre qui veut !) alors qu'Agnetha abat des forêts (traduction de son nom de famille) ?

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 28 Juillet 2015

Gene RODDENBERRY n'est pas un nom connu du public français ou de si peu...

Il est pourtant le pourvoyeur de bon nombre de films et de séries de Space Opera... comme on appelle les aventures interstellaires aujourd'hui... et s'est adjoint l'assistance de sa (seconde) femme Majel Barrett, rencontrée sur un tournage... qui lui a survécu et gère ses droits et oeuvres...

La vision de la SF de Gene RODDENBERRY est plutôt intelligente... promouvant les rencontres et interaction d'êtres de divers mondes... évoluant vers une communication des espèces... échangeant connaissance et technologies plutôt que se combattant à dessein de conquérir de nouveaux espace pour héberger la population terrienne en déshérence... même s'il lui arrive d'en passer par là aussi mais ce n'est pas la finalité... généralement opposée à celle que nous propose Hollywood...

D'abord policier, Gene RODDENBERRY a longtemps écrit des scénarios de polar... avant de se tourner vers l'espace... et je pense qu'elle ont toutes mérité leur place dans un cinémathèque générale ou spécialiste... Gene RODDENBERRY compile à lui seul le plus de films et d'épisodes du genre ! Et il en a sûrement inspiré plus...

L'oeuvre de Gene RODDENBERRY compte de telles séries et films (encore disponibles en DVD) que

  • Andromeda
  • Entreprise
  • Genesis II
  • Le Lieutenant (The Lieutenant)
  • Planète Terre (Planet Earth)
  • The Questor Tapes
  • Spectre
  • Star Trek
  • Terre Invasion Finale (Earth Final Conflict)

Gene RODDENBERRY a également produit un album avec Miochelle NICHIOLS titré Out Of This World... qui ne semble pas avoir laissé de traces indélébiles dans l'histoire de la musique...

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Cinema & Television

Publié le 28 Juin 2015

En 7 années j'ai vu 3 de mes netbooks refuser de démarrer... après seulement 2 à 3 années d'utilisation... sans réparation... et 1 tablette...

J'ai contacté ASUS en leur demandant des explications... pas le service clients... qui ne peut rien faire... j'ai reçu une réponse... du service clients... qui me propose d'étudier le cas...

ASUS ne réalise pas qu'il y a là un sérieux problème... quand un client se plaint de 4 morts subites... il: ne s'agit pas de faire une réponse standardisée... mais de faire une recherche interne dans leur fabrication !

Il est évident que'ASUS n'est pas à l'écoute de ses clients... et se moque totalement de ce qu'ils leur arrivent avec les défauts de fabrication de leurs appareil... à jeter donc !

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 19 Juin 2015

The older I get the more chocked I am at seeing and hearing how incompetent English teachers are...

I get to hear them and about them all the time... and it's obvious that most of them couldn't teach to save their life !

I will pass on those English teachers who were only given a job because they were natives... which is no qualification to teach... or else the whole world population is full of teachers !

I have a colleague who has been teaching for 40 years using the same book ! Regardless of whatever level her students were and what their objectives were...

I taught for almost 10 years in a school where English teachers picked a newspaper at their local newsstand on their way to work... and did the ska e article with all their students all day... again regardless of whatever level their students were and what their objectives were...

​I regularly hear of teachers who had their students watch a film for a lesson... leaving aside the fact that to really understand a film means you're bilingual... and the fact that the film was totally irrelevant to what the students needed...

I have also found that teachers who have trained for TEFL are too often no better...

Let's just remember that teaching is a highly qualified job when done properly...

Teachers should learn all the time and should learn for and from their teaching...

Teaching presupposes and audit of the student's level, needs and objectives... from which should be designed a proper tailored course... with regular meetings and suitable and relevant material and support (often one single book as multiple supports only end up confusing students)... for want of which the teacher is not teaching... and the students should ask to change teachers !

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.com/Comprehensive-Teacher-Teachers-English-You-ebook/dp/B00LWXBNJQ/ref=sr_1_11?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1434705457&sr=1-11&refinements=p_27%3AJesse+CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Teaching - Training & Coaching in Words

Publié le 14 Juin 2015

Until one day there came a man who walked the sky … and the man was all black and the man was all night… the man was good and so the woman fell in love… although she didn’t know him… the light fell in love with the dark… their love was strong… and their love grew stronger and stronger…

Their love grew so strong that the woman decided to blend into the man so as to show her love to her love… her whiteness –her lightness- disappeared into his blackness –his darkness- and that felt alright… and that felt all night should be light as the night…

Then she decided to taint the picture of her black love with patches of white… patches of light… and so the stars were born in the sky and so the stars were hung high in the sky… and they decided to create the world and its creatures so they could watch their love forever…

They stood -and still stand- in awe and wonder at the sky in the deepest night… they wonder at the beauty of the whole show of the starlit sky… they tell tales of her ways and means… and thank the creator of this marvel… and to this day they call her Mother of Stars…

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.com/s/ref=sr_pg_3?rh=n%3A133140011%2Cp_27%3AJesse+CRAIGNOU&page=3&sort=relevancerank&ie=UTF8&qid=1434201670

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 10 Juin 2015

Jean-Christophe ne vieillira pas... d'aucuns diront qu'il est parti trop tôt... et aurait pu vivre tant de choses... d'autres diront qu'il est parti trop tard... et n'avait pas besoin de souffrir du SIDA qui le dévorait plus longtemps...

Jean-Christophe ne perdra pas ses cheveux, ne perdra pas ses dents... ne grossira pas et ne boitera pas... il n'attrapera pas Alzheimer ni Parkinson... il ne se noiera pas dans la Garonne... Jean-Christophe ne vieillira pas...

Jesse CRAIGNOU

Read more

http://www.amazon.com/s/ref=ntt_athr_dp_sr_1?_encoding=UTF8&field-author=Jesse%20CRAIGNOU&search-alias=digital-text&sort=relevancerank

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature

Publié le 5 Juin 2015

Laurent GAUDÉ écrit bien... il a l'approche d'un intellectuel universitaire qui a bien recherché son sujet... et sait en parler...

Ses livres révèlent l'homme attaché à l'humain... au travers d'histoires exotiques...

La plupart de ses lecteurs s'accordent à dire que Le Soleil Des Scorta est son meilleur livre...

Son Soleil Des Scorta raconte une bonne histoire avec une bonne connaissance de lieux et de la culture locale... j'ai eu le plaisir d'écouter la version audio 5 fois...

Le Soleil Des Scorta raconte une saga familiale qui se passe dans les décor dépouillé des Pouilles, une terre cuite par un soleil dardant sans relâche et sans pitié...

L'histoire est originale et narrée à deux voix... offrant deux facettes de la narration... les Scorta semble avoir tout fait à contre-courant... et pour autant sont parvenus à devenir un pilier de leur société... qu'ils avaient rejetée... et qu'ils les avaient rejetés...

Le Soleil Des Scorta devrait plaire à tous types de lecteurs tant l'histoire et ses événements sont variés... et offrent plusieurs pistes de réflexions et une certaine pédagogie...

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Littérature - Literature

Publié le 3 Mai 2015

Notre société a tout relégué à l'acquis... et négligé l'énorme part de l'inné...

Ainsi, personnellement j'ai trois postures en trois circonstances particulières qui fait que l'une est de ma grand-mère paternelle, l'autre de mon père et l'autre de ma mère... je ne les ai jamais apprises... je les fait !

Ma famille est athée depuis 3 générations et nous n'avons donc reçu aucune culture religieuse... et nul n'en montre aucun désir... pourtant, j'ai une attitude qui révèle tout à fait mon origine religieuse et ma descendance géographique... au point que les gens m'arrêtent dans la rue et me disent d'où je viens... bien ne portant aucun costume spécifique ni aucun signe ostentatoire ou pas de religion...

Récemment, un séjour à l'hôpital en état degrande dépendance m'a révélé combien il est difficile de satisfaire ses besoins d'élimination naturels... quand on n'est pas aux toilettes ! Et que le bébé que nous étions, de même chez les animaux (tels les oiseaux le fait 'd'apprendre' à voler), ou encore notre 'mémoire' génétique sont des conditionnements auxquels nul ne nous a conditionner... le bébé satisfait ses besoin 'naturellement' jusqu'à ce qu'il ait compris l'intérêt du pot... qui conditionnera ses éliminations futures...

J'ai vu une fois dans un documentaire une vieille éléphants, à la tête de son troupeau , qui était tombée dans une troue de beau juste assez grand pour accueillir son corps... mais assez boueux pour l'empêcher de se relever pour en sortir... elle risquait de s'écraser son son propre poids et devait déjà avoir des os brisés...

Fort heureusement pour elle un équipe des garde du parc kenyan où elle était passa rapidement par là et appela des renforts... qui arrivent sous form d'une autre équipe elle aussi en jeep...

Ils se sont mis à l'oeuvre de l'attacher et lui lancer des cordes reliées aux jeeps afin de la sortir de cette mauvaise passe... l'éléphante sembla comprendre qu'il lui fallait attraper les cordes et tirer dessus immédiatement... un moment très émouvant... qui finit par voir l'animal ressortir en tirant sur les cordes pour rejoindre son troupeau...

On aura beau dire et beau faire... chassez le naturel... et il revient au galop !

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Science et Inconscience

Publié le 1 Mai 2015

Before he was revealed by disco diva Donna SUMMER, singer-songwriter-producer Giorgio MORODER had met with little success in the music business... and then the tables turned in his favour... still not always with the successful returns he might shave expected...

In 2013 his Son Of My Father old track compilation came out to reveal that disco music certainly wasn't in his line... and the mentor he became for many was still in the bud... he was more of a follower than a leader when it came to style... still those were his early days yet...

1974 was certainly the year when he broke out of his shell teaming up wit Donna SUMMER for the first time ever for her sensuous Love To Love You Baby to shoot to most of the European charts like a rocket shot in the music world... a renewed success with his next partnering ventures with Donna SUMMER's A Love Trilogy (1975), I Remember Yesterday (1976), Four Seasons Of Love (1977), Once Upon A Time (1978) and Bad Girls (1978)... an unprecedented string of success in the music business even... although the reissues of their long shelved opus I'm A Rainbow (1996 & 2014) never reunited them with chart topping positions or financial success...

Donna SUMMER might never have been much without Giorgio MORODER... but Giorgio MORODER was never much without Donna SUMMER...

Alongside disco success in the mid 70's arose from his Munich Machine projects... earning him both recognition and success with Get On The Funk Train (1977)...

Still the very prolific Giorgio issued a number of albums in his own name... even if only a far cry from the success he was enjoying with Donna SUMMER... From Here To Eternity (1977), Knights In White Satin & A Whiter Shade Of Pale (both1979)... the latter two appear more like Giorgio was experimenting with his own disco covers... or his Solitary Men venture with Joe ESPOSITO (1980) which went unnoticed...

Other side projects include his teaming up with Human League's Phil OAKEY... Giorgio MORODER with Phil OAKEY (1985) which generated one hit... a partnership which arose from meeting on the Electric Dreams (1984) album... Oakey being a secret admirer of Giorgio's work and style... the film took its inspiration from Fritz LANG's Metropolis only just revamped and reissued by Giorgio...

after a big hit with Blondie's Debbie HARRY Call Me (from American Gigolo), Kajagoogoo's Limahl (The Neverending Story)...

His partnership with Roberta KELLY generated 2 albums... wit the big hit Trouble Maker and Zodiac Lady

The 3 Degrees (New Dimensions - 1978), Suzi LANE (Oh Là Là - 1979), Madleen KANE (Don't Wanna Lose You - 1981), Sigue Sigue Sputnik (Flaunt It - 1986), David BOWIE (Cat People - 1982), Daft Punk (Hard Disk Memories - 2013), Koreana (Loving You Loving Me - 1988), Freddie MERCURY (1981), Berlin (1986), Kylie MINOGUE and Madona (2015)

More side Projects include OST composing with such works as The Neverending Story (1984), Scarface, American Gigolo, Flashdance, Electric Dreams, Cat People, Midnight Express, Battlestar Galactica, Superman 3... most of which enjoyed more success from the film than the actual music...

The Giorgiotheque would not be complete without the excellent tribute album... featuring Amanda LEAR...

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Musique - Music

Publié le 28 Avril 2015

As exposed in my Singin' To English book, singing to English is a great exercise to practise your English in many ways... if lyrics are selected appropriately...

For the discerning fan there is a wealth of songs to choose from... in most styles too...

Still... ABBA, Boney M, Alison MOYET (including her Yazoo period), the Bee Gees especially Main Course, Children Of The World & Spirits Having Flown and those including their albums for Diana ROSS, Barbra STREISAND, and Dionne WARWICK), Rupert HOLMES, Amanda LEAR (especially her I Am A Photgraph, Sweet Revenge, Never Trust A pretty Face & Tam-Tam),

In other languages I recommend

In Italian

Biagio ANTONACCI, Lucio BATTISTI (up to Una Giornata Uggiosa), Loredana BERTÈ, Luca CARBONI, Riccardo COCCIANTE, Toto CUTUGNO, Lucio DALLA, Ivano FOSSATI, Matia Bazar, Romina POWER & Al Bano, Ricchi E Poveri, Roberto VECCHIONI, Renato ZERO (Zerofobia, Zerolandia & Ero Zero)

In French

Marie-Paule BELLE, Michel BERGER, Christophe, Clarika, Joe DASSIN, France GALL, Michel JONASZ, Maxime Le FORESTIER, Claude NOUGARO, Michel POLNAREFF, Serge REGGIANI, Alain SOUCHON, Laurent VOULZY

In German

Herbert GRONEMEYER, Ute LEMPER, Silly

In Spanish

Azucar Moreno, Miguel BOSÈ, Gloria ESTEFAN, Jeanette, Meccano, Ana TORROJA,

In Swedish

ABBA (and ABBA members and friends) Swedish albums, Marie FREDRIKSSON, Carola HÄGGKVIST, Lisa NILSSON, Mauro SOCCO

All these suggestions are ply the beginning... of course !

Jesse CRAIGNOU

Read more

http://www.amazon.com/Singin-English-You-Jesse-CRAIGNOU-ebook/dp/B00AZOZQSC/ref=sr_1_44?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1430642298&sr=1-44

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Teaching - Training & Coaching in Words