Publié le 25 Août 2015

Je n’ai jamais été particulièrement fan des séries… encore moins depuis cette mode horripilante de toute sérialiser à tout va… une mode américaine essentiellement… d’ailleurs le mot est bien anglo-saxon… même si peu britannique en fait…

Il existe des séries sur tout et n’importe quoi autant que de tous types… il en sort régulièrement et de manière croissante même… pour autant, elles sont de plus en plus soumises à des codes régissant leur style, leur contenu et leur durée… qui les rendent il faut bien le dire de moins en moins viables… qui finissent par se perdre en méandres dans leurs propres scénarios (The 100, Brothers And Sisters, Dark Skies, Helix, Lost, La Morsure, Revolution, Top Of The Lake, Twin Peaks, Under The Dome, …)… jusqu’à l’incohérence… ou bien croulent sous des déferlantes d’effets spéciaux ou des poursuites… pêchant souvent par excès et croyant bien faire… contrairement à ce que les inconditionnels prétendront… et essaieront de vous faire croire…

La plupart de ses séries se perd en combats interminables et répétés ou courses poursuites… dans lesquelles les protagonistes ne font que se tromper et s’accuser les uns les autres… ad libitum… et sont déjà très loin de la proposition qui faisait l’originalité et l’intérêt de la série…

NB : Brothers And Sisters a été à mon avis victime de son succès assez tôt… certains acteurs se trouvant demandés par ailleurs…dont Emily Van Sant, par ailleurs excellente danseuse, qui devint l’héroïne de la séries à succès Vengeance… ses trois autres partenaires qui ont quitté la caravane n’ont pas eu son succès… loin de loin… il faut noter au passage la réapparition de Greg le Millionnaire

Les plus chanceuses semblent être les séries romantiques… ou les sagas familiales qui semblent invariablement remporter tous les suffrages, notamment auprès d’un public en majorité féminine… la version télé de la ‘chick lit’ probablement…

Je passerai immédiatement sur tout ce qui est crime ou polar… qui n’a absolument pour moi aucun intérêt et ne fait que reprendre d’épisode en épisode, de saison en saison et de série en série la même histoire plus que tout autre série… en changeant à peine les personnages et le décor… d’ailleurs les acteurs ont toujours la même coupe de cheveux et les mêmes vêtements… c’est dire le peu d’efforts et d’investissement créatif… pour autant, elles restent souvent parmi les plus plébiscitées…

Idem pour les horripilantes sitcoms… qui cumulent les clichés, les réponses systématiques… et les rires et applaudissements enregistrés… à la chaîne… pour autant cela équivaut à un énorme massacre à la tronçonneuse !

De même pour les séries qui ne se répètent d’épisodes en épisodes… avec un événement, souvent minable et peu inspiré, à chaque épisode… ne repoussant que plus loin la ligne d’horizon du générique de fin (Ghost Whisperer, …)… tout ça n’est bon que pour les programmes de cuisine avec une recette à chaque émission… j’ai besoin d’une histoire qui tiennent la route… et me donne envie d’aller plus loin dans l’aventure…

Les polars classiques les plus notoires restent les Arsène Lupin, Maigret, Marple, et Poirot…

Il y a des séries pour tous les publics… les zombies (Living Dead, The Strain, Une Nuit En Enfer, Z Nation, …), les vampires et les loups garous (Grimm, The Hunger (à l’origine le film les Prédateurs avec D Bowie et C Deneuve), La Morsure, Twilight, …) ont eu leur mode comme les sorcières, les diables et les anges (Angel, Charmed, Dominion, Joséphine Ange Gardien, Les Messagers, Touché par Un Ange, …), les avocats (Avocats Et Associés, Close To Home, The Divide, The Good Wife, Le Juge, Le Juge Est Une Femme, La Méthode Claire, New York Police Judiciaire (la série originale) , Un Cas Pour Deux, …), les prisons (Orange Is The New Black, Oz, Prison Break) et la médecine (Body Of Proof, En Analyse, Doc Martin (l’originale britannique et la version française), Emily Owens, Grey’s Anatomy, In Treatment, Rush, The Knick, Royal Pains, Scrubs, Urgences, …)

Les dynasties et saga familiales (dont les Québécois sont très prolixes) n’y ont pas échappé non plus (Les Cordier, Dallas, La Dynastie Des Forsythe, Dynasty, Les Gens De Mogador, Les Kardashian, Les Mohicans De Paris, Les Moinots Et Les Pinsons, Les Mystères De Paris, Noëlle Aux Quatre Vents, Les Steenfort, Les Thibaut, …)…

Une mode récente veut à toutes fins sérialiser une histoire célèbre, un livre ou un film (L’Armée Des Douze Singes, Bates Motel, Ben-Hur, La Belle Et La Bête, Les Cauchemars De Freddy, Le Comte De Monte-Christo, Gotham, L’Homme Invisible, L’Ile Au Trésor, Le Monde Perdu, Les Mousquetaires, Nikita, La Planète des Singes, Poirot, Règne, Les Rois Maudits, Sleepy Hollow, Tron, Une Nuit En Enfer, Vidocq, Zorro…)… pendant que des réalisateurs font des films d’une série célèbre (Absolument Fabuleux, Arsène Lupin, Chapeau Melon Et Bottes De Cuir, Les Démons De Da Vinci, La Famille Addams, Le Fugitif, Hulk, Mission Impossible, Le Saint, Sex And The City, X Files, …), une recette mieux inspirée souvent reçue avec succès… mais pas toujours…

Nous attendons encore les Columbo, Cosmos 1999 (probablement Cosmos 2999), Les Envahisseurs, Mannix et Les Misérables

Pour les films comme pour les séries, nous voyons survenir, après le sequels (suites) le prequels… qui arrivent avant l’histoire que l’on connaît… la plus réussie que je connaisse est Caprica… qui donne l’origine de Battlestar GalacticaLa Planète des Singes l’a vu faire également… et a également été sérialisée… Alien de même avec moi de succès qu’il ne était attendu… Alien a également connu une suite intéressante en mariage avec le héro d’une autre série qui manquait d’étoffe Predator… mais le succès reste encore à venir au rendez-vous…

La Guerre Des Étoiles a joué avait succès sur les deux registres dans son heptalogie… La Guerre Des Étoiles a fini par ricocher en une multitude de fans films partout dans le monde…

D’autres encore empruntent la voie de suite… leur conférant valeur de séries (Alien, Alien Nation, Bridget Jones (les 3), Chérie J’Ai Rétréci Les Gosses, Flash, Flash Gordon, La Guerre Des Étoiles, Mad Max, La Mémoire Dans La Peau (les 4), Mission Impossible, Retour Vers Le Futur, Robocop, Starship Troopers (les 3), Les Visteurs, X-Men, …) ou encore tous les films inspiré des Comics américains (The Arrival (les 3), Arrow, Avengers, Batman (les 3), Captain America, Daredevil, Les Expandables, Green Lantern, Iron Man, James Bond (tous, Moonraker et sa copie Flint), Knight Rider, The Fabulous Four, Léon & Nikita, Lightspeed, Matrix, Pirates Des Caraïbes, Le Seigneur des Anneaux, Starship Troopers, Terminator, Transformers, Twilight, X-Men,) qui bout à bout finissent par cumuler une sorte de série… surtout pour les fans et les collectionneurs…

Les séries historiques ou pseudo-historiques (Atlantis, D’Artagnan, Ben-Hur, La Dynastie Des Forsythe, Elizabeth R, Homère, Les Mousquetaires, Péplum, Les Piliers De La Terre, Le Trône De Fer, Les Rois Maudits, Schulmeister, Rome, Les Vikings, Un Village Français, …) ont souvent rencontré un bon accueil auprès de leur public et du public en général… mélangeant histoire (souvent aménagée à la sauce du présent) à l’esthétique, avec une grosse couche de cosmétique (la plupart de leurs protagonistes sont d’anciens mannequins ou body buildés à souhait –Vikings n’en compte pas moins de 4 !- …) et leur scène de sexe toutes les 12 minutes, rabaissant l’histoire à une affaire de fesses… avec leur valeur assimilée au documentaire autant qu’à la fiction sans être du docu-fiction pour autant…

Entre et parmi les séries, les mini-séries ont leur place (Alien Nation, Ascension, Hôtel De La Plage, Les Piliers De La Terre, …)

On trouve également les séries hors compétition (Amicalement Vôtre, Chapeau Melon Et Bottes De Cuir (les 3), …)

Et puis il y a les reprises… telle la très bonne série suédois Real Humans devenue Humans en version anglo-saxonne… conjuguant les codes culturels britanniques aux américains… une expérience qui conduit généralement à déplaire aux deux parties qu’on essaie ainsi désespérément d’intéresser… mais qui peuvent plaire à d’autre ailleurs…

La Série The Office de Ricky Gervais au Royaume-Uni a révélé le comédien qui est devenu une star du spectacle… et a connu une version US…

Mais pour le serial fan de séries que je pourrais être… à étudier toutes les séries qui sortent partout, il y a beaucoup de déchet et de pertes… en fait c’est l’hécatombe ! C’est comme la partie immergée de l’iceberg… la plupart des séries se cassent lamentablement la figure au bout de quelques épisodes… et terminent lamentables la course… quand même elles la terminent… ne serait que pour respecter le contrat qui les y lie…

Le simple fait de profiler une série pour tant d’épisodes et de saisons est déjà suicidaire en soi… autant que rédhibitoire… malgré l’escadron de rédacteurs qui sévit derrière la toile pour chaque épisode… le venin des contraintes coule dans les veines du scénario plombé d’avance… particulièrement dans les séries américaines (la plupart des séries qui passent dans le monde aujourd’hui et depuis cinquante ans sont américaines ou prétendent l’être… alors qu’elles sont en fait canadiennes filmées pour un public étatsunien…) et toutes celles qui les copient… et même les séries qui existaient avant le format ‘saison’ sont désormais vendues en saisons…

Il faut plaire autant aux lobbies et aux politiques qu’au public… ainsi l’apparition, ne serait-ce que furtive d’un(e) latino, un(e) asiatique et un(e) noir(e) sont de rigueur… l’homosexuel(le) est devenu(e) une valeur sûre… faute de quoi vous ne passez pas à l’écran ! De plus, l’américain a besoin de ses repères et de sentir rassuré sur la puissance invincible de sa grande nation… ce qui constitue l’histoire qu’il s’invente en prétendant se la construire… ajoutons à cela la scène romantique, puis la scène de sexe, la scène de bagarre (la matriarcat américain a encore tellement besoin de prouver sa virilité, le soldat ou le policier, le 4 juillet, les Pom Pom Girls, le baseball, la course poursuite et le cri devenu obligatoire à la découverte du cadavre (ridicule…personne ne crierait dans le réel… plutôt que de cultiver des réactions improbables laissons le spectateur s’identifier à la réalité de la situation)… et vous avez complété votre panoplie de parfait écran américain… tout cela manque cruellement d’originalité et d’ouverture…

Gare à la moindre trace d’originalité ou de créativité qui pourrait vous porter préjudice !

Tout cela finit très rapidement par pêcher par excès…

La plupart des séries perd ainsi de l’audimat… qui chute d’épisodes en épisodes et finit déprogrammée… avant même d’avoir atteint le seuil de la deuxième saison… là où elles auraient toutes à y gagner… le spectateur, et le fan, ne veut pas une histoire au poids… mais une histoire qui le captive… du début à la fin… une histoire qui l’emmène au-delà de lui-même et de son quotidien…

La loi des séries avec ses comptes d’apothicaire se doivent finalement de faire du remplissage (filler material) ou du colmatage avec des scènes qui semblent parfois complètement décalées… et n’ajoutent rien que de la pénibilité…

Mes favorites depuis toujours restent celle de science –fiction… bien que beaucoup relèvent plus du space opera… et bien peu tirent leur épingle du jeu… Alien Nation (films, mini-séries et série), Caprica, The Event, Extant, Falling Skies, Sens8, X-Men, …

.

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Films & Sériees

Publié le 23 Août 2015

Il y aurait tant de choses à dire sur le sujet... évidemment l'article est complètement orienté...


Israël est une création moderne... qui repose sur des rapports bibliques dont la plupart ne sont que légendes et mythologie... il n'y a jamais rien eu de retrouvé sur le territoire de l'actuel israël qui prouve qu'il y ait eu un Israël... sinon qu'une communauté (très petite) a vécu dans la région de Samarie et de Judée... qui ne s'appelait pas ni Israéliens ni Juifs... pas plus que l'histoire de Moïse qui aurait conduit les hébreux en terre d'Israël sur les ordres de Dieu...
Il n'y a aucune trace d'une population israélite ou juive dans les annales des anciens Égyptiens... ni de Moïse... et pour cause... puisque ceux-là viendraient en fait du sud de l'Iran et de l'Irak... pas plus que sur le territoire actuellement nommé Israël... et étaient souvent constitués de tribus plutôt nomades... peu s'étant encore sédentarisées...
Il est certain que bien peu (et surtout dans le milieu israélite) veulent entendre cette vérité... bien que la plupart de ces découvertes modernes sont dues à un éminent historien juif et israélien... Israël n'a pas l'histoire au-delà du 20ième siècle et c'est bien là son moindre défaut... l'Amérique, grand soutien d'Israël, essaie péniblement de se faire une histoire... à grand frais de guerres et de violence qui visent à prouver au reste du monde autant qu'aux Américains sa grandeur...


Alors que rendre à Israël ? et qu'est-ce qu'il lui appartient ?
Le débat semble sempiternel... et ceux qui ont créé l'état d'Israël que nous voyons aujourd'hui n'ont mis en oeuvre qu'une manoeuvre politique... servant leurs propres intérêts et se souciant peu ou pas des enjeux locaux... en fait, nul ne pourrait sérieusement dire ce qui appartient à Israël ni ce que nous devrions lui rendre... si tant est qu'on lui doit quelque chose... et que ce n'est pas à Israël de rendre quelque chose...
Si l'on reprenait l'histoire du monde L'Europe, la Chine et l'Arabie Saoudite auraient à rendre les 9 10ièmes du monde... ainsi l'Amérique ne serait plus ni anglophone, ni hispanophone, ni lusophone... la Rome, la Perse et la Grèce antiques ne nous auraient rien apporté que nous ne leur aurions rendu de leur technologie et du fantastique progrès que nous ont donnés leurs civilisations... et l'ordre du monde serait bien différent... le pardon est à la mode mais il reste une formalité hypocrite qui n'a jamais rien restauré ni résolu...
Quant à la paix qu'i s'ensuivrait rien n'est moins certain... toutes les colonies qui ont été libérées en Afrique (pour ne citer qu'elles n'ont guère cessé de guerroyer sous un prétexte ou un autre...


Souvenons-nous que notre histoire du monde n'est que la lecture de quelques sommités auto-proclamées qui nous l'imposent... et reflètent bien plus leurs spéculations et leurs fictions que la réalité...


Le mythe peut rejoindre la réalité... mais la réalité a du mal à rejoindre le mythe...

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=la_B00CMJY4HM_pg_4?rh=n%3A283155%2Cp_82%3AB00CMJY4HM&page=4&ie=UTF8&qid=1440006642

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 17 Août 2015

- La volonté de ne pas / plus entrer dans l'Union Européenne ou la Zone Euro de certains (Islande, Norvège, Royaume-Uni, Slovaquie, Suisse, ...) et

- la volonté d'autres de sortir de L'UE, de la ZE et de l'Espace Schengen (France, Italie, Pologne, RU, ...) et

la volonté d'entrer / de rester dans l'UE pour les mauvaises raisons (Grèce, Turquie, ...) et

- la volonté et le besoin de se protéger et / ou se prémunir de fortes précautions contre les envahisseurs et les parasites (Danemark, Hongrie, Norvège ... prouvent de plus en plus que le système en vigueur n'attire plus... et surtout n'est pas celui qu'on nous avait promis ! Souvent d'ailleurs motivé par le faux argument de faire front aux USA... qui nous manipulent d'autant mieux !

Il est impératif de casser ce moule maléfique...

et que la France passe enfin à la VI!ème république... tout en se débarrassant des parasites de gauche et de leur apports tous autant envahisseurs que délétères !

- L'UE étouffe trop souvent et trop longtemps sous la pression de maintenir un Euro trop fort... porté à bout de bras par 2 ou 3 membres seulement sur 27... qui découragent l'investissement sain (pas celui des pays et émirats Arabes)

- L'UE étouffe trop souvent et trop longtemps sous la pression d'une UE trop administrative et distante de la vie des citoyens... qu'elle empoisonne à grand renfort d'administrations aberrantes, coûteuses, et de lois et de taxes... et d'un aréopage colossal de personnel coûteux et autant improductif que contre-productif... tant elle reste sourde, muette et aveugle au vrai besoin de ceux qui la constituent...

- l'UE est devenue ce véhicule spatial interstellaire qui, pour conquérir l'univers, doit être si grand qu'il s'écrase sous son propre poids avant même le décollage... car l'UE qu'on nous avait promise n'a jamais décollé !

- Le doux rêve de l'UE fraternelle et participative s'effondre devant la réalité des faits... tant la gestion que l'adoption de pays membres s'avèrent incapables et / ou non-désireux de suivre le mouvement... aux frais des membres les plus vertueux de l'UE... et les contrôles sont autant inexistants qu'inefficaces quand il existent...

- La paix européenne reste un rêve loin de la réalité, l'envahisseur est partout et les luttes intestines font rage (anciennes et nouvelles - Irlande, ex-Yougoslavie, ...) été les partis politiques qui, dans l'idéal, devraient se compléter et s'influencer positivement, se déchirent tant en externe qu'en interne... et n'imite que les extrême et les rébellions... tant l'exaspération va croissant...

- Les emplois promis se sont souvent expatriés (production et industrie, là où est la vraie croissance... et non dans le commerce ou dans l'art... comme les mouvements de gauche veulent le faire croire)... et les autres sont parasitaires et inutiles (administratifs)... et la croissance économique n'a eu lieu qu'en dehors de l'UE...

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Politis

Publié le 13 Août 2015

Testing Understanding in English is relatively easy… yet needs to be done properly… as most students think –or claim- they understand much more than they actually do…

When I ask them without testing most of them will tell me there a level that is really two levels below… and the rest will just give a level that is way under the actual level…

As I always say, and write in my Business English Test, students’ levels must be audited before we jump into action in a course… in order to start the course on the right foot with the suitable approach and material… many people will tell you now they watch films in English and understand everything… nothing is more wrong… our brain does not like what it doesn’t understand and fills in the blanks while patching it all together… and if what is actually said may be lost in translation… it is usually a far cry from what they think… not to mention that to understand an idea we also need to know the context and the culture !

Likewise… the level and the progress must be watched as the course develops… too many teachers continue moving on through a book or a course… while their students have long lost sight of what they’re doing…

The best and most efficient – while quickest- way to assess students’ levels in English is to have them express themselves…

Again most teachers think the more they talk and waffle on through the lesson the more they teach… but they couldn’t be further from the true… teaching is not lecturing…

When people express themselves they give you their all… all the best they can give and do… that’s the only way you’ll ever know how much they really master English…

Jesse CRAIGNOU

Read more on

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Teaching - Training & Coaching in Words

Publié le 11 Août 2015

L’un des faits les plus marrants et les plus marquants quant à l’image que les Français ont de la Franc-Maçonnerie… est que la droite est persuadée que toute la gauche en est… et que la gauche est tout autant persuadée que toute la droite en est…

Et chacun et tous y vont à qui mieux à annoncer et dénoncer l’autre… dans un mode qui allie la crédulité à la crétinerie… en se la jouant d’une manière aussi burlesque que grotesque !

La vérité, bien entendu, est toute autre !

La Franc-Maçonnerie (la vraie) n’est pas là pour faire des affaires… et ne prétend même pas le faire… ce n’est pas du tout son objectif ni son mode de fonctionnement… et, par ailleurs, bien malin qui peut dire qui est Franc-Maçon(ne) s’il (elle) ne l’est pas lui-même… car la Franc-Maçonnerie n’est pas tenue au secret mais au discret ! Et s’annoncer Franc-Maçon n’apporte rien à quiconque ! Et il n’y a que le (la) Franc-Maçon(ne) qui peut dire qu’il (elle) l’est… tout(e) autre Franc-Maçon(ne) qui exposerait un(e) autre Franc-Maçon(ne) se verrait évincé de sa loge et de la Franc-Maçonnerie sur le champ !

Ne peut savoir qui est Franc-Maçon(ne) que celui qui l’a entendu des lèvres du (de la) Franc-Maçon(ne) lui(elle)-même ! Tout le reste n’est que colportage de ouï-dire et spéculations non fondées… et dans la réalité des faits… bien peu le sont en comparaison…

Pour autant, quoi qu’on en dise, la bataille fera encore longtemps rage surtout chez tous ceux qui ont l’arrogance et la prétention de connaître un sujet qu’ils ne maîtrisent de toute évidence pas ! Comme je le raconte dans mon histoire Les 40 Braves

Dommage… car la Franc-Maçonnerie française présente une foultitude d’autres avantages et communique beaucoup depuis quelques années… mais bien rares sont ceux qui l’écoutent et/ou savent l’entendre… et comme dans beaucoup de sujets, ce sont souvent ceux (celles) qui en savent le moins… qui en parlent le plus… et le plus souvent…

Si vous voulez savoir ce qui se passe en Franc-Maçonnerie, allez-y vous-mêmes ! C’est ouvert à tous !

Jesse CRAIGNOU

Continuez de me lire

http://www.amazon.com/Jesse-CRAIGNOU/e/B00CMJY4HM/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1439064509&sr=8-1

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 30 Juillet 2015

La jeune secrétaire à peine sortie de l'adolescente qu'était la jeune et jolie Agnetha FÄLTSKOG, passionnée de musique et de chant, était probablement d'imaginer sa vie comme un conte de fée maléfique pas malheureux au final avant d'entrer comme Marie-Madeleine dans la version suédoise de Jesus-Christ Superstar... de faire la rencontre décisive de son futur mari, et compère de Benny ANDERSSON, Björn ULVAEUS... les deux hommes avaient déjà derrière eux une carrière... Benny ANDERSSON avec les Hep Stars (rock) et Björn ULVAEUS avec les Hootnenanny Singers (folk) et un album en duo Lycka (Bonheur)...

Arriva enfin sa 'soeur' Annifrid LYNGSTAD (Frida), chanteuse populaire elle aussi en Suède, et le quatuor était sur pieds !

Le succès du groupe n'arriva pas de suite mais assez tôt... après deux tentatives d'Eurovision peu reconnues (une avec leurs ami Svenne -des Hep Stars- et Lotta (sa femme américaine) et une pour ABBA, la deuxième tentative s'imposa en déferlante musicale comme un succès devenu un classique... qui en a inspiré plus d'un... au point que les gagnants de l'Eurovision suivante (le quatuor néerlandais Teach-In) s'en étaient copieusement inspiré pour leur Ding-A-Dong... les reprises et les adaptations sont quasiment illimitées... et puis vinrent les comédies musicales (The Girl WIth The Golden Hair, Chess et Mamma Mia) et les films...

En 10 années le groupe ABBA a connu le succès phénoménal que nos lui connaissons tous... un succès qui leur a survécu de plus de 25 ans !

ABBA est tellement célèbre dans tant d'endroits qu'ils ne peuvent assurer la promotion... c'est là que leur producteur mise sur les vidéos promotionnelles pratiquement inexistantes à l'époque et donne un visuel du groupe et de leur talent par cette fenêtre sur le monde... qui n'a encore pas tant de télévisions ni, bien entendu, d'internet ! Tout va tant et si bien qu'à force de faire leur maximum en terme de scène et de télé... Agnetha FÄLTSKOG entre dans une grand déprime qui l'amènera à des années d'agoraphobie... et signera le chant du cygne du groupe... et de son mariage à Björn dans la foulée...

Mais, avant d'être membre et vocaliste protagoniste d'ABBA, Agnetha FÄLTSKOG avait une carrière et du succès en suède avec plusieurs albums co-écrit à son actif... et une carrière en allemand en Allemagne... mise au rencard le temps des de la décennie du passage phénoménal d'ABBA... qui totalise des ventes d'un demi-milliards et vend toujours plus de trente ans après leur séparation... un succès inégalé qui fait des Suédois le groupe le plus populaire du monde... même si les USA (l'endroit même qui valident les grands artistes et les grandes carrières) leur ont toujours battu froid...

A l'heure d'ABBA Agnetha FÄLTSKOG a déjà 4 albums suédois à son actif et un cinquième au four... également un album en allemand dont la plupart des chansons sont originales...

Et puis santé et divorce obligent, Agnetha FÄLTSKOG et Björn se séparent et Agnetha FÄLTSKOG, devenue agoraphobe, se retire dans son château en Suède pour une longue période... Agnetha annonce ne plus savoir où elle se réveille matin, ni quel jour ni quelle heure il est... elle craque !

L'après-ABBA n'est pas un virage facile à négocier... et Agnetha FÄLTSKOG a d'abord du se retrouver... retrouver ses repères... elle confie ses chansons à d'autres la plupart du temps en faisant plusieurs tentatives solo plus ou moins fructueuses... elle de la chance ses fans la suivent mais ce n'est pas vraiment le succès... il est vrai que ses albums sont assez hétéroclites et manquent de consistance et de force pour lui garantir un vrai succès et l'autonomie d'avant ABBA... je reste charmé par Agnetha FÄLTSKOG et aime l'album du retour Wrap Your Arms Around Me (qui lui a valu une reprise par Sylvie VARTAN (Des Heures De Désir)...

Suivront Eyes Of A Woman produit par Eric STEWART du groupe 10 cc et puis I Stand Alone produit par Peter CETERA (qui reprendra SOS) du groupe Chicago, My Colouring Book (album de reprises) jusqu'à l'album A (Agnetha FÄLTSKOG est le premier A d'ABBA), où elle retrouve un style intime qui lui sied à la perfection, principalement écrit et composé par Jörgen ELOFSSON (Agnetha n'a co-écrit qu'un titre) déjà connu pour sa collaboration avec Britney SPEARS et Kelly CLARKSON... entre autres... et pour lequel j'ai aussi un faible...

La plupart sont restés confidentiels et acheté par le fans de la chanteuse ou du groupe... sans étendre grandement la portée de ses ventes...

Agnetha FÄLTSKOG reste mon premier amour et mon dernier...

Annifrid LYNGSTAD n'a pas eu le retour qu'on lui aurait souhaité... vu le talent dont elle a aussi toujours fait montre... des événements heureux et malheureux ont pris la priorité probablement sur sa carrière... les retrouvailles avec son père (soldat du régime nazi posté en Norvège d'où elle est originaire) et puis la fin tragique de sa fille dans un accident de voiture aux USA...

Tout comme Agnetha, Frida a bien essayé de refaire surface... et son premier titre a même été un gros succès (I know There's Something Going On du rockeur américain Russ BALLARD produit par Phil COLLINS)... l'album suivant (Shine) était plutôt bon... mais restera confidentiel... et son dernier opus Djupa Andetag (pourtant écrit par le frère d'armes Anders GLENMARK) restera très discret...

​Les fans demandent la réformation du groupe depuis leur séparation... mais cela restera impossible vu notamment les problèmes de santé de Björn qui souffrirait d'Alzheimer... Benny se consacre aujourd'hui à des projets personnels... et Frida, avec son nouveau mari, vit à Zürich depuis une vingtaine d'années où elle s'occuperait majoritairement d'associations de bienfaisance...

Bjôrn et Benny avaient bien sûr un tas de chansons dans leurs tiroirs dont la plupart sont arrivée dans le répertoire de la chanteuse suédoise Josefin NILSSON et dans celui du duo d'amis les frère et soeur Karin et Anders GLENMARK (stars en leur nom propres en Suède)...

La facture indélébile des deux compères reste évidente...

Et, pour finir sur une note humoristique, comme le dit la blague suédoise :

'Pourquoi ne puis-je pas couper un arbre (très légiféré en Suède... n'abat pas arbre qui veut !) alors qu'Agnetha abat des forêts (traduction de son nom de famille) ?

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 28 Juillet 2015

Gene RODDENBERRY n'est pas un nom connu du public français ou de si peu...

Il est pourtant le pourvoyeur de bon nombre de films et de séries de Space Opera... comme on appelle les aventures interstellaires aujourd'hui... et s'est adjoint l'assistance de sa (seconde) femme Majel Barrett, rencontrée sur un tournage... qui lui a survécu et gère ses droits et oeuvres...

La vision de la SF de Gene RODDENBERRY est plutôt intelligente... promouvant les rencontres et interaction d'êtres de divers mondes... évoluant vers une communication des espèces... échangeant connaissance et technologies plutôt que se combattant à dessein de conquérir de nouveaux espace pour héberger la population terrienne en déshérence... même s'il lui arrive d'en passer par là aussi mais ce n'est pas la finalité... généralement opposée à celle que nous propose Hollywood...

D'abord policier, Gene RODDENBERRY a longtemps écrit des scénarios de polar... avant de se tourner vers l'espace... et je pense qu'elle ont toutes mérité leur place dans un cinémathèque générale ou spécialiste... Gene RODDENBERRY compile à lui seul le plus de films et d'épisodes du genre ! Et il en a sûrement inspiré plus...

L'oeuvre de Gene RODDENBERRY compte de telles séries et films (encore disponibles en DVD) que

  • Andromeda
  • Entreprise
  • Genesis II
  • Le Lieutenant (The Lieutenant)
  • Planète Terre (Planet Earth)
  • The Questor Tapes
  • Spectre
  • Star Trek
  • Terre Invasion Finale (Earth Final Conflict)

Gene RODDENBERRY a également produit un album avec Miochelle NICHIOLS titré Out Of This World... qui ne semble pas avoir laissé de traces indélébiles dans l'histoire de la musique...

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Cinema & Television

Publié le 28 Juin 2015

En 7 années j'ai vu 3 de mes netbooks refuser de démarrer... après seulement 2 à 3 années d'utilisation... sans réparation... et 1 tablette...

J'ai contacté ASUS en leur demandant des explications... pas le service clients... qui ne peut rien faire... j'ai reçu une réponse... du service clients... qui me propose d'étudier le cas...

ASUS ne réalise pas qu'il y a là un sérieux problème... quand un client se plaint de 4 morts subites... il: ne s'agit pas de faire une réponse standardisée... mais de faire une recherche interne dans leur fabrication !

Il est évident que'ASUS n'est pas à l'écoute de ses clients... et se moque totalement de ce qu'ils leur arrivent avec les défauts de fabrication de leurs appareil... à jeter donc !

Jesse CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié le 19 Juin 2015

The older I get the more chocked I am at seeing and hearing how incompetent English teachers are...

I get to hear them and about them all the time... and it's obvious that most of them couldn't teach to save their life !

I will pass on those English teachers who were only given a job because they were natives... which is no qualification to teach... or else the whole world population is full of teachers !

I have a colleague who has been teaching for 40 years using the same book ! Regardless of whatever level her students were and what their objectives were...

I taught for almost 10 years in a school where English teachers picked a newspaper at their local newsstand on their way to work... and did the ska e article with all their students all day... again regardless of whatever level their students were and what their objectives were...

​I regularly hear of teachers who had their students watch a film for a lesson... leaving aside the fact that to really understand a film means you're bilingual... and the fact that the film was totally irrelevant to what the students needed...

I have also found that teachers who have trained for TEFL are too often no better...

Let's just remember that teaching is a highly qualified job when done properly...

Teachers should learn all the time and should learn for and from their teaching...

Teaching presupposes and audit of the student's level, needs and objectives... from which should be designed a proper tailored course... with regular meetings and suitable and relevant material and support (often one single book as multiple supports only end up confusing students)... for want of which the teacher is not teaching... and the students should ask to change teachers !

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.com/Comprehensive-Teacher-Teachers-English-You-ebook/dp/B00LWXBNJQ/ref=sr_1_11?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1434705457&sr=1-11&refinements=p_27%3AJesse+CRAIGNOU

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU

Publié dans #Teaching - Training & Coaching in Words

Publié le 14 Juin 2015

Until one day there came a man who walked the sky … and the man was all black and the man was all night… the man was good and so the woman fell in love… although she didn’t know him… the light fell in love with the dark… their love was strong… and their love grew stronger and stronger…

Their love grew so strong that the woman decided to blend into the man so as to show her love to her love… her whiteness –her lightness- disappeared into his blackness –his darkness- and that felt alright… and that felt all night should be light as the night…

Then she decided to taint the picture of her black love with patches of white… patches of light… and so the stars were born in the sky and so the stars were hung high in the sky… and they decided to create the world and its creatures so they could watch their love forever…

They stood -and still stand- in awe and wonder at the sky in the deepest night… they wonder at the beauty of the whole show of the starlit sky… they tell tales of her ways and means… and thank the creator of this marvel… and to this day they call her Mother of Stars…

Jesse CRAIGNOU

Continue reading

http://www.amazon.com/s/ref=sr_pg_3?rh=n%3A133140011%2Cp_27%3AJesse+CRAIGNOU&page=3&sort=relevancerank&ie=UTF8&qid=1434201670

Voir les commentaires

Rédigé par Jesse CRAIGNOU